Le Remodelage de la Silhouette et du Visage



Indications

Exilis Elite™ délivre simultanément des ondes de radiofréquence et des ultrasons pour raffermir la peau de façon indolore, en stimulant la production de collagène et d’élastine. Associée à un refroidissement, cette technique permet également de diminuer les amas graisseux localisés par un processus de lipolyse avec destruction des cellules graisseuses (apoptose).

Les zones de relâchement cutané habituellement traitées sont le contour des yeux et de la bouche, l’ovale du visage, le cou, le décolleté et les mains, les bras, les cuisses et le ventre.

Le relâchement des parties intimes de la femme est aussi une excellente indication, que ce soit à l’extérieur (traité avec un Exilis Elite) ou en interne (soin nécessitant un Exilis Ultra).

Dans une indication de réduction des petits bourrelets disgracieux nous retrouvons les bras, le ventre, les poignées d’amour, les hanches, les fesses, la culotte de cheval, l’intérieur des cuisses, l’intérieur des genoux.

La radiofréquence avec l’EXILIS Elite n’est pas adaptée au traitement de l’obésité, qui sera avantageusement pris en charge avec la radiofréquence du VANQUISH BTL.

 

Enfin l’EXILIS Elite ne peut pas se substituer à certaines indications chirurgicales, même s’il peut être complémentaire, ni aux autres traitements de médecine esthétique (comblements à l’acide hyaluronique, toxine botulique, mésothérapie) pratiqués au cabinet du Dr Laurent Dumas-Vidal.



Pour Qui ?

Exilis Elite™ peut être réalisé sur tous les phototypes des plus clairs aux plus foncés.

L’âge n’est pas un critère discriminant.

Cette technique s’adresse autant aux femmes qu’aux hommes qui veulent modeler leur silhouette et donner une apparence plus jeune et dynamique.



La Séance

L’EXILIS Elite permet de traiter le visage et le corps sans éviction sociale.

Par rapport à des techniques comme la cryolipolyse, limitées par la taille des plaques, toutes les zones peuvent être traitées, quelle que soit la surface et le relief…

Des photos seront prises avant chaque séance et 3 mois après.

Un réglage personnalisé et évolutif sera effectué sur l’écran de contrôle à chaque séance. Les soins sont dispensés par le médecin qui dispose de deux pièces à main de tailles différentes pour le visage et le corps, nécessitant l’application d’un gel ou d’une huile de contact.

Vous aurez une plaque de contact à usage unique collée dans le dos, sur la cuisse ou la fesse.

Vous ressentirez assez rapidement une chaleur importante, éventuellement désagréable, mais en aucun cas douloureuse. Le traitement dure de 5 à 12 minutes par zone et par profondeur. Ainsi, un traitement complet visage, cou + décolleté peut durer jusqu’à deux heures.

Apres la séance, un léger érythème (rougeur) pourra subsister pendant 20 min à une heure, parfois un peu plus sur les zones traitées en profondeur (ventre fesses etc) mais cela n’empêche pas de retourner au travail.

Les séances sont à renouveler tous les 7 à 10 jours. Pour la tension cutanée il faut en moyenne 2 à 4 séances; pour le traitement des amas graisseux, comptez 4 à 6 séances. Un entretien annuel de 1 à 2 séances est la règle.

Le plus important…:

Une bonne hydratation est essentielle… vous devrez boire 3 litres d’eau par jour dans les 3 jours qui précédent le soin et les 2 jours suivants. Le résultat en dépendra… Une application pour smartphone est disponible pour vous y aider: BTL FIT ME

 



Resultats

Radiofréquence … oui, mais laquelle?

Il existe divers types de traitements par radiofréquence pour réduire les rides et raffermir la peau. Ces appareils sont répandus dans les cabinets de médecine et surtout chez les esthéticiennes, mais tous ne se valent pas.

L’EXILIS Elite est actuellement le plus pertinent dans ce domaine……

Il y a un manque évident d’études et de preuves cliniques concernant la majorité des dispositifs aux spécificités techniques variables (aussi bien des  radiofréquences unipolaires, bipolaires, multipolaires, que des dispositifs à ultrasons, des cryothérapies qui envahissent le marché etc).

Alors comment se repérer dans cette offre plus commerciale que médicale?

L’ EXILIS ELITE de chez BTL est un appareil  associant des ondes de radiofréquence monopolaire aux ultra-sons focalisés. C’est un dispositif médical qui a reçu l’agrément de la FDA (autorité de santé américaine), commercialisé depuis 2009 aux Etats-Unis, fabriqué au Royaume Uni, et ayant apporté des preuves médicales et scientifiques de son efficacité.

La radiofréquence monopolaire a toujours été réputée efficace… mais trop puissante et mal maîtrisée elle a aussi souvent été dangereuse… d’ou l’essor des radiofréquences multipolaires sans grand effet.

L’EXILIS Elite dispose d’ un monitoring (contrôle informatique en temps réel) complexe permettant de délivrer une puissance importante tout en gérant les variations de qualité et d’impédance (résistance) des tissus avec la température, évitant ainsi tout risque de brûlure. En cas de rupture de contact, par exemple, la puissance est immédiatement coupée là ou d’autre appareils vont créer un arc et donc une brûlure.

C’est la maîtrise de cette puissance, couplée aux ultrasons, qui va donner son efficacité à l’Exilis.

Cette efficacité a été prouvée par des relevés échographiques et des biopsies cutanées  pour quantifier l’évolution du taux de collagène, d’élastine, de la tonicité des tissus, de l’épaisseur du tissus graisseux, au gré des séances.

Ainsi il a été démontré:

une réduction de 35% du relâchement cutané et des rides,

une réduction de 33% du photo-vieillissement,

une augmentation de la densité cutané de 19% et un taux de collagène multiplié par 3.

Le taux d’apoptose (destruction des cellules graisseuses) évalué à 9% avant les séances a augmenté à plus de 40%  après chaque séance. Aucun élément inflammatoire n’a été observé au décours de cette destruction cellulaire. Il s’agit donc bien d’une apoptose (mort naturelle et programmée des cellules suite au traitement) et non d’une nécrose cellulaire. C’est un élément important, les nécroses pouvant donner lieu à des effets secondaires cicatriciels importants.

L’amélioration était maximale à 3 mois.